Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 11:33

20160816.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

  L'accroche sur l'affiche du film "On a pas été aussi bluffé depuis sixième sens" présageait un long métrage captivant et une fin surprenante. Si on ajoute à cela la bande annonce qui annonçait "La bande annonce a été faite sur la première partie du film pour ne rien dévoiler de l'intrigue"... Mais voilà le compte n'y est pas...

 

Le très bon point que l'on peut accorder au film est l'éternel (en tout cas jusqu'au 3/4 de l'histoire) réflexion que tout cela engendre chez le spectateur (en y incluant la réplique de fin qui pourrait créer le débat).

En effet, les scénaristes et le réalisateur ont pris un malin plaisir à nous mettre sur des fausses pistes tout le long. Avec une réalisation calme et quasi silencieuse au début, l'ambiance est posé après tout s’accélère avec l’enlèvement du garçon...

 

Et le fameux secret alors ? Et bien, il est pas mal trouvé mais très mal amené avec des raccourcis beaucoup trop facile et des incohérences flagrantes qui gâche l'ensemble.

 

Jessica Biel porte le film sur ces épaules avec une interprétation sans faille ce qui sauve un peu les meubles.

 

Un film sympathique mais a ne regarder qu'une fois.

 

Note de la Redac' : 3/5

Partager cet article

Repost 0
Published by Starnews - dans Cinema
commenter cet article

commentaires